vendredi 8 juin 2018

VAILLANT ETAIT MEDECIN ET PROGRESSISTE

Son hôpital est en danger! 


    






Nul doute qu'ils se serait battu pour le défendre. 

Si le co-président Michel Pinglaut le dit:


Vis-à-vis de la situation médicale de Vierzon, je pense que tu peux associer notre association aux signataires des protestations, s'il y a lieu: c'est dans la ligne de conduite des communards: soin aux blessés, acte d'état civil....


Oui, Vaillant était médecin, et l'Académie nationale de médecine qui a le copyright de cette gravure en son honneur ne l'a pas oublié: 













DEFENSE DE L'HOPITAL DE VIERZON







Vierzon le 4 juin 2018
ARS : ASPHYXIE VOLONTAIRE

L’intersyndicale appelle tous les Hospitaliers et Usagers à participer aux mobilisations programmées dans la semaine du 11 juin 2018.

Le Cher vit comme partout les réformes-couperet des gouvernements successifs: plans d’économie de plusieurs milliards avec restructuration massive de l’offre de soins dans les territoires. Aucune prise en compte des besoins de santé de la population majoritairement rurale et vieillissante. Les fermetures de lits, les suppressions de postes se succèdent dans un contexte de pénurie de médecins organisée depuis longtemps par le ministère.
Le 24 mai un homme de 54 ans a payé de sa vie. Mort dans la rue, a quelques mètre de l’hôpital de Bourges qui été sans équipe de SMUR. Le SMUR de Vierzon a été envoyé sur place, il lui a fallu 40 minutes pour arriver et constater ce malheureux décès.
Selon Mme Bouygard « il aurait pu être sauvé avec un SMUR à Bourges ». D’autres inévitablement vont mourir faute d’équipe médicale pour intervenir !
Nous apprenons de sa bouche, que c’est elle, Madame Bouygard qui bloque le recrutement de médecins intérimaires en demandant à la Directrice du Centre Hospitalier de Bourges de ne rien lâcher sur les rémunérations.
Notre système de Santé est en cours de destruction. La délégation de l’hôpital de Vierzon s’est rendue le 30 mai 2018 à l’Agence régionale de Santé (Orléans). Aucune n’écoute de la directrice générale, uniquement de l’arrogance et du mépris en réponse à nos interrogations…Entre autres, C’est aux hôpitaux de Vierzon et St Amand de palier à cette situation sanitaire inédite, alors que les effectifs, notamment aux urgences, mais aussi au SMUR n’ont pas été réévalué. Cette politique est faite pour déstabiliser le département et impact de plein fouet nos hôpitaux de proximités.

Il n’est pas supportable que les citoyens du bassin Vierzonnais soient considérés comme des citoyens de 2ème ou 3ème zone.
La République doit garantir l’accès aux soins à tous.
La santé a certes un coût mais elle n’a pas de prix !
Nous revendiquons :
- L’effacement du déficit de notre établissement
- Maintien de tous les services de notre établissement
- Annulation des 25,5 suppressions de poste.
- Modernisation du bloc opératoire

Pour garantir le maintien de vos soins
Nous vous attendons à partir du : Lundi 11 juin 2018 à 9H00 devant l’hôpital de Vierzon













Le même soutien est apporté par l'association Ciné Rencontres au Ciné Lumière de Vierzon (cliquez sur l'image): 




D''aileurs, un de nos adhérents de cette association de cinéphile, parodiant nos mails habituels, nous présente ainsi la viédo qu'il a réalisée:

  CHER(E)S AMI(E)S DE CINE-RENCONTRES, C’est bien le  vendredi 32 juin à 20h30, qu’on pourra voir le film " EN GUERRE Saison 2 ".
        En première exclusivité voici le lien permettant de le regarder :
        Bien entendu, si vous connaissez des personnes ou des associations susceptibles d’être particulièrement sensibilisées ou informées (syndicalistes, ouvriers, patrons, PDG et même pourquoi pas la ministre de la Santé) n’hésitez pas à leur faire savoir qu’elles sont les bienvenues. Cordialement,Michel CH.





PHOTOS DE LA MARCHE BLANCHE DU SAMEDI 16 JUIN:






Le discours du maire Nicolas Sansu au Forum.

Le départ, promenade Victor Schoelcher.


Les ponts, une façon commode d'évaluer l'effectif de la manif. Le premier, c'est le pont Molière.
On s'accordera à plus de 2000 personnes. Une réussite!


Passage devant l'école Emile Charot  (1, rue des Ponts, ici à droite).
C'est anecdotique, mais c'était mon école quand j'étais petit. 


La rue des Ponts, après l'école Charot (au fond à droite).
Il y a encore du monde sur le pont Molière.

Rue Voltaire, nous soutenons la Maison de la Presse en grand danger.
Et la Maison de la Presse soutient l'hôpital:
VOTRE Maison de la Presse  SOUTIENT NOTRE hôpital.
Solidarités vierzonnaises. 



Notre défense - celle des Amis de la Commune de Paris du Berry - fut spontanée, immédiate et motivée. Voir ici :









Regard à gauche sur l'îlot Rolinat après la démolition de GIFI.
 Il est prévu que cela deviennt la place Jacques Brel après un important aménagement.
 Rendez-vous en 2019.




L'ascension de l'avenue de la République.
La bien nommée, quand on sait qu'on passe devant la maison natale d'Edouard Vaillant.
C'est en effet ici qu'il est né (au-dessus de l'actuel magasin Yves Rocher) le 29 janvier 1840.
Il était voisin (un peu plus haut du même côté de la rue) du célèbre Hôtel du Boeuf avec relais de diligence à cheval. L'une d'elle l'emmena à Paris quand il avait deux ans.
L'adresse, à l'époque, c'était le 3 rue Neuve. 











Devant le Centre culturel Leclerc, autre point de vente du livre sur Vaillant, avec la Maison de la Presse.

Avant, c'était un cinéma, le FRANCE. 

Avant encore, ce cinéma s'appelait le MIRAMAR '"Vue sur la mer". 

Enfant, j'y ai vu en effet mes premières mers (les grecques et les italiennes) grâce à de nombreux péplums. 

Pour revoir cet état ancien des choses :




Le Square Emile Péraudin, à Vierzon, accueille la statue du Paysan, du sculpteur parisien Aimé-Jules Dalou, don de l'Etat.
Dalou, un des plus célèbres artistes de la Commune de Paris 1871.
L'avenue de la République commence en bas par Vaillant et finit en haut par Dalou.
Un beau cadre symbolique... 
Émile Péraudin ?  
Homme politique français né le 8 juillet 1865 à Vierzon (Cher) et décédé le 14 janvier 1935 à Vierzon. Issu d'une famille de céramistes, il est d'abord secrétaire de maire, avant de devenir maire de Vierzon en 1900, puis conseiller général. Il est député du Cher de 1924 à 1928, élu en tête de la liste du Cartel des Gauches, et inscrit au groupe républicain socialiste.


Arrivée au grand rond-point de la place Gabriel Péri. 
Banderole: HOPITAL EN DANGER.
On rejoindra l'hôpital par la rue Pierre Sémard (à gauche).
A droite, vers le pont de Toulouse, c'est la "route de Paris" : d'abord l'avenue Henri Brisson, avec le lycée du même nom), puis l'avenue Edouard Vaillant (avec sa maison d'après son retour d'exil, sur la gauche, au 51 Bis).  

Les Vierzonnais désignent l’endroit du nom de « la Croix blanche ». 
Du temps du couvent des capucins, il y avait en effet une croix blanche. Vérifiez ici :













C’est ici, en face de la gare, que Célestin Gérard, à l’origine de la prospérité industrielle de Vierzon (avec quelques autres…), a installé ses ateliers en 1848. Sa maison est aujourd’hui un restaurant, et le parc voisin s’orne de sa statue. 

On pense aux grèves de la SFMAI (Société Française de Matériel Agricole et Industriel) de1886, sous son successeur Lucien Arbel, avec le rôle prépondérant d’Eugène Baudin (porcelainier, bras droit de Vaillant, député vaillantiste du Cher) et où Vaillant lui-même eut un rôle important notamment pour éviter la provocation et la répression sanglante qui menaçait. On n’oublie pas non plus la chanson du Vierzonnais Maurice MacNab qui évoque ces grèves dans son fameux « Métingue du Métropolitain ». 


Fils d'agriculteurs, Célestin Gérard voit le jour en 1821 dans les Vosges. Il quitte la ferme paternelle pour faire son apprentissage de menuisier, puis entreprend son tour de France.
À son retour dans les Vosges, il se met à réparer des machines agricoles nouvelles dans la région et va réaliser sa première machine à battre pour l'offrir à son père.

1848 : le 15 octobre, ouvre à Vierzon un atelier face à la gare. Il va ainsi aller battre à domicile et faire la démonstration de ses machines. Il est alors le premier entrepreneur de battage.
1853 : il obtient une médaille de bronze au comice agricole de Vierzon pour une batteuse à manège, des tarares et des coupe-racines.
1854 : il expose à Bourges sa première batteuse portative.
1861 : il construit sa première locomobile pour remplacer le manège d’animaux (bœufs ou chevaux) et faire fonctionner ses batteuses. De nombreux modèles sans cesse améliorés se succèderont.
1866 : il construit la première locomobile mobile.
1868 : il rachète à la famille Mac Nab le château de Fay.
1878 : il totalise 225 médailles d'or, 85 d'argent et de nombreux diplômes d’honneur. Lucien Arbel reprend les ateliers de Vierzon et fonde la Société Française de Matériel Agricole (SFMA). Elle devient en 1889 la Société Française de Matériel Agricole et Industriel (SFMAI), puis, plus couramment, la Société française de Vierzon (SFV).
1885 : décès le 18 octobre au château de Fay ; il est inhumé au cimetière de Vierzon-Ville.

Machinisme agricole
Il crée la Société française de Vierzon (SFV). En 1879, sans successeur, il vend son usine à Lucien Arbel qui créera la SFMAI, elle-même revendue à Case en 1959.








Donc, devant la gare. 






Une escorte efficace, sympathique et bienveillante. 
Un modèle de police républicaine exportable ailleurs qu'à Vierzon? Apparemment plus difficile à Paris...





(Anecdotique, suite:) La rue sur la droite, c'est la rue de ma première enfance. Rue Maxime Gorki. Rebaptisée depuis rue de la Société française, l'usine où mon père était peintre au pistolet. En face, un peu plus loin, il y a maintenant le Ciné Lumière qui occupe une partie des anciens locaux de cette usine. Le reste, la partie la plus importante, attend encore une utilisation possible. 











S'il vous advient d'être enceint.e.s, c'est encore là, et visiblement on est prêt.e.s à vous accueillir. 










Le médiateur du Ciné Lumière de Vierzon (et de l'association Ciné Rencontres) est ici. L'avez-vous reconnu? 






Des poupons pendus... une com qui a pu être contestée, mais qui fut à coup sûr efficace.








Ilq sont trop chous... ou trop choux.












Cliquez sur le calendrier pour découvrir
 ce qui s'est passé un
8 juin
pendant la vie d'Edouard Vaillant








NOTRE PRESENCE (EVENTUELLE) DANS LES SALONS DU LIVRE



Lurcy-Lévis (03) (24-25 mars)
Mers-sur-Indre (36) (28-29 mars)
Châteauroux (36) (21-22 avril)
Decize (58) (6 mai)
Le Blanc (36)  (18-20 mai)
Montluçon (1,2,3 juin)
Quincy (18) (9 juin)
Châteaumeillant (18) (août?)
Saint-Amand-Montrond (18) (22-23 septembre)
Souesmes (41) (7 octobre)
Saint-Doulchard (18)   (13-14 octobre)
Saint-Gaultier (36)  (14 octobre) 
Sagonne (18) (21 octobre)
Vierzon (18) (17 novembre): T'as voulu lire Vierzon (Brel)

Boussac (23) 
Mortroux (23)







Rentrée littéraire de septembre 2016 
Je te parle au sujet d'EDOUARD VAILLANT
Tome II : Le grand socialiste.



500 p.  19,80 €
560g  
les 2 volumes 1044g 





















vaillantiser v tr dir 
Action de redonner tout son lustre, tout son éclat, toute son importance, à une personnalité qui la méritait amplement et que l’histoire avait oubliée malencontreusement sur le bord de son chemin. 
Plus simplement :
Action de remettre dans la lumière de l’histoire quelqu'un qui en avait été indûment écarté.  



Ex : "C’est en 2015 que pour la première fois on a vaillantisé quelqu’un, et ce quelqu’un, c’était Edouard Vaillant lui-même." 

Employé absolument, le verbe a pour complément d'objet implicite le nom propre "Vaillant". 

Ex : "Le dernier numéro de notre bulletin  vaillantise." 

N’hésitez pas, qui que vous soyez, à l'employer partout par exemple dans des phrases du genre : Ils veulent vaillantiser Vaillant, etc. 

Et bien entendu le dérivé "vaillantisation" en découle naturellement. 




TOUTES NOS DATES IMPORTANTES




Rentrée littéraire de septembre 2015
Je te parle au sujet d'EDOUARD VAILLANT
Tome I : La tête pensante de la Commune.



374 p.  18,80 €
484g  
les 2 volumes 1044g 








L'EDITEUR





LES POINTS DE VENTE

18

Vierzon 

 Maison de la presse Catinaud  (9 rue Voltaire)


 Espace culturel Leclerc  (48 avenue de la République)


 Presse tabac Mongeot (4 rue du Mouton)



Bourges 

 La Poterne


Cultura Saint-Doulchard


 Centre commercial Carrefour Bourges 

Référencement national - partout en France - dans les magasins Carrefour.
(S'il n'est pas en rayon, demandez-le).












36

Châteauroux 

 Cultura Saint-Maur



En voir plus :




COMPTES-RENDUS DU LIVRE


11 3 16   JEAN ANNEQUIN BLOG COMMUNE DE PARIS

29 2 16  HENRICHEMONT GIBLOG

1 11 15  MAGAZINE A VIERZON

20 10 15    DIX-HUIT BERRY REPUBLICAIN LA BOUINOTTE

28 08 15    BLOG VIERZONITUDE




DOSSIER DE PRESSE





La pensée d’Edouard Vaillant représente l’adaptation la plus parfaite du socialisme scientifique à notre tempérament national. 
(Jean Jaurès)




Vaillant n'est pas seulement un grand homme pour Vierzon, il est un grand homme pour l'histoire.



                                                                                                              (Vaillantitude)



La vaillantisation est une entreprise collective qui rassemble, et c'est tant mieux, des personnes de convictions différentes et variées qui ne regardent qu’elles. Les rapprochements avec l’actualité récente et les éventuels commentaires personnels induits n’engagent que l’auteur du blog et lui seul. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire