dimanche 8 novembre 2015

1856 MORT D'ETIENNE CABET

Les Amies et Amis reçus à Bourges (hier)

9 novembre 1856
MORT D'ETIENNE CABET














QUELQUE CHOSE


                                                                       sur :  AMBIGUITE







Signé Vaillant





Ni ambiguïté ni équivoque. Il faut qu'on sache bien que le Parti Socialiste reste le parti militant de la classe ouvrière, de sa lutte de classe, de ses revendications et de son émancipation.








9 novembre 1856 : mort d’Étienne Cabet, philosophe français (° 1er janvier 1788).



Même jour, autre année.

1870 : bataille de Coulmiers.
1888 : Jean Monnet, homme politique français († 16 mars 1979).
1893 : Mère Denis, lavandière et actrice française († 17 janvier 1989).
1914 : Hedy Lamarr, actrice américaine d’origine autrichienne († 19 janvier 2000)





Étienne Cabet,
né le 1er janvier 1788 à Dijon et mort le 9 novembre 1856 à Saint-Louis (Missouri), est un penseur politique français, prônant une forme de communisme chrétien. Karl Marx et Friedrich Engels le classent parmi les socialistes utopiques auxquels ils opposent leur théorie du socialisme scientifique.
Il est particulièrement connu pour avoir écrit Voyage en Icarie (1840), description d'une cité idéale, et avoir fondé en 1848 une communauté utopique nommée Icarie, sur les bords de la rivière Rouge au Texas.


Etienne Cabet, dont le nom est lié à l'idée d'utopie. Et notre utopie à nous, réhabiliter Vaillant comme Michel Pinglaut l'a martelé, est bien en passe de se réaliser.




QUEL PRIVILEGE ET QUEL TEMPS FORT ET QUEL ACCUEIL QUE CETTE VISITE DES ARCHIVES !


Reçus par le directeur des Archives départementales lui-même, Xavier Laurent, et, à son image,  un personnel mobilisé, chaleureux et on ne peut plus compétent. C'est évidemment tout à fait exceptionnel pour ne pas dire unique, et notre gratitude n'en est que plus grande.





Une toute petite partie du fonds Vaillant. Des autographes : de sa main et, plus souvent, à lui adressés. Exceptionnel là encore.


Une affiche géante de 1938 pour célébrer localement avec chaleur et passion la gloire de "NOTRE TRIBUN".


L'Ami de l'Indre Jean Annequin a brillamment présenté les travaux en cours concernant les communards de l'Indre, aussi nombreux qu'anonymes pour la plupart, et aussi les maçons de la Creuse, spécialité de Jean Chatelut qui malheureusement fut empêché par un incident de dernière minute pour présenter son travail. Mais tous ont pensé à lui, et Jean (Annequion) fut tout à fait à la hauteur.



"L'homme taureau" de la place Séraucourt.
Pour en savoir plus:
http://www.encyclopedie-bourges.com/hommetaureau.htm



Hommage au chauffeur, qui eut bien du mérite à garder son sang-froid alors qu'on a mis plus d'une fois ses nerfs à rude épreuve (notamment sous le pont trop bas menant au lycée Edouard Vaillant à Vierzon, et dans l'étroite rue du palais Jacques Coeur à Bourges).



Le repas à La Courcillière, dans les Marais de Bourges.

No comment (trop d'émotion!)


Photos Soraya Aliche
(dont par ailleurs l'aide m'a été précieuse pour installer l'exposition vierzonnaise dans les délais).




C'est pour prendre en compte l'impatience légitime de nos Amies et Amis de Paris que j'avance (par rapport avec ma pratique habituelle)  la présentation sur ce blog des articles de presse consacrés à l'événement.




Berry républicain lundi 9 novembre 2015















Berry républicain dimanche 8 novembre 2015
























On peut le constater, notre presse locale est tout à fait à la hauteur de l'événement, et tous ces articles sont appelés à avoir eux-mêmes un statut véritablement historique.



Pierre Le Cocq, membre de notre Comité de pilotage de l'année Vaillant à Vierzon, était là avec son appareil photo. Merci pour ses clichés que je présente ci-dessous. Un grand merci, bien entendu.

Cher vaillantiste : quelques photos que j’envoie aussi en Cci à plusieurs amis :





Plaque apposée sur la maison Avenue Edouard Vaillant, N° 50 bis, appartenant actuellement à Bernard LANGLOIS.

 Nicolas Sansu, le député-maire, et Roger Coulon, président des Amis du Musée.
Roger COULON, président des AMIS DU MUSÉE,
qui a été l’initiateur de cette commémoration de la mort, il y a cent ans,  d’Edouard Vaillant


François Dumont, président de la Communauté de Communes.

Arthur LHONNEUR, décorateur de porcelaine et sur verre qui a crée cette plaque.


Les HONNEUR père et fils créateurs de la plaque commémorative





Le “camarade“ Michel PINGLAUT des “Amies et Amis de la Commune“ entouré du créateur de la Plaque Commémorative, Arthur HONNEUR, et son fils !







Enfin voici la dernière photo de Pierre, avec le texte. C'est beaucoup trop, mais puisque c'est pour la cause vaillantique !...
Sylvie Pepino, grande documentaliste de la Commune devant l'éternité de l'histoire, est attentive.



Le“tribun“ Jean-Marie FAVIERE, expliquant l’exposition Édouard Vaillant à la Médiathèque ; à voir!
Un nouveau buste d’Edouard Vaillant, jeune, suscité par Roger COULON,  y est présenté.
Jean-Marie qui sera au SALON DU LIVRE DE VIERZON, du samedi 14 novembre, auteur du livre “Je te parle au sujet d’Edouard Vaillant, la tête pensante de la commune.“ Jean-Marie pourra dédicacer son livre à cette occasion.
Edouard était fils d’un notaire qui a exercé à l’époque dans la même étude que moi, m’a indiqué Frédéric Morillon.

Pierre LE COCQ




Vaillant pendant ce temps-là...



Edouard a 17 ans. C'est l'an prochain qu'il sera bachelier ès sciences après des études au collège Sainte-Barbe. 









J - 5



 le 14 Novembre 2015 de 10H00 à 18H00 à VIERZON(18).

http://lire-vierzon.blogspot.fr/



LE LIVRE 









L'EDITEUR




LES POINTS DE VENTE

18

Vierzon 

 Maison de la presse Catinaud  (9 rue Voltaire)


 Espace culturel Leclerc  (48 avenue de la République)


 Presse tabac Mongeot (4 rue du Mouton)


En voir plus :

http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/09/1907-mort-de-sully-prudhomme.html



DOSSIER DE PRESSE

http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/10/1854-naissance-de-rimbaud.html




La pensée d’Edouard Vaillant représente l’adaptation la plus parfaite du socialisme scientifique à notre tempérament national. 
(Jean Jaurès)




Vaillant n'est pas seulement un grand homme pour Vierzon, il est un grand homme pour l'histoire.

                                                                                                              (Vaillantitude)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire