dimanche 8 novembre 2015

1890 MORT DE CESAR FRANCK

Les Amies et Amis reçus à Vierzon (hier)

8 novembre 1890
MORT DE CESAR FRANCK




















QUELQUE CHOSE


                                                                       sur :  ALLIANCE







Signé Vaillant




Nous voulons espérer encore que ministres et Chambres sauront dégager notre pays de tout lien imprudent, si par malheur, si par une imbécillité criminelle, il en avait été noué qui nous engagent. C'est qu'en effet, maintenant, apparaît dans son évidence le danger mortel pour la civilisation et pour nous de l'alliance monstrueuse entre la République française et l'autocratisme tsarien.








8 novembre 1890 : mort de César Auguste Franck, compositeur belge (° 10 décembre 1822).



Même jour, autre année.

1840 : Enlèvement des matamores de Bou-Chouicha
1904 : réélection de Theodore Roosevelt à la Présidence des États-Unis.
1847 : Jean Casimir-Perier, chef d'État français († 11 mars 1907).
1847 : Bram Stoker, écrivain britannique († 21 avril 1912).
1900 : Margaret Mitchell, romancière américaine († 16 août 1949).
1908 : Victorien Sardou, auteur français (° 5 septembre 1831).




César Auguste Jean Guillaume Hubert Franck,
 né le 10 décembre 1822 à Liège (Royaume-Uni des Pays-Bas), mort le 8 novembre 1890 à Paris, professeur, organiste et compositeur d'origine belge, naturalisé français en 18701, est l'une des grandes figures de la vie musicale française de la seconde partie du xixe siècle.



C'ETAIT HIER A VIERZON
LE FILM D'UNE TRES BELLE JOURNEE...

Dès le début, arrivée à la médiathèque. Tant la hâte était grande de découvrir l'exposition !



André Babillot, le vaillant spécialiste des timbres Vaillant, et qui a bien failli de pas les avoir à temps. Appréciez ici son soulagement !



Nos Amies et Amis de Paris avaient hâte de nous voir, ils sont venus à la médiathèque sans rallier leur hôtel comme prévu. Heureusement, Roger Coulon, des Amis du musée, était prêt à les accueillir en soulignant avec pertinence l'importance de cette année vaillant, et aucune impatience ne fut à déplorer.




Le discours du maire, Nicolas Sansu. Le point d'orgue de l'année Vaillant est officialisé.


Françoise Bazire, toujours aussi vaillante elle aussi à la tête de ses troupes qui ne le sont pas moins.








Joël Simier, photographe bien connu à Vierzon, a réalisé un petit film remarquable à partir de photos d'ouvriers et d'usines locales souvent de son propre fonds photographique qui est considérable. Le bruit de l'inauguration n'a pas permis d'apprécier ce film à sa juste valeur. Il faudra donc, dans la mesure du possible, revenir à la médiathèque pour l'apprécier pleinement.
A noter que parmi les acteurs qui disent des citations d'Edouard Vaillant, on trouve Alain Leclerc, archiviste de la ville de Vierzon, dont les recherches furent décisives pour découvrir l'emplacement exact et les dates concernant les maisons successives d'Edouard Vaillant dans sa ville natale. Et merci Joël pour l'aide que tu m'as apportée lors de la finalisation de l'exposition.






La statue toute récente, et l'artiste Gilles Le Bourlot avec Roger Coulon. Enfin un buste de Vaillant jeune, ce qui n'enlève rien au mérite de Georgette Agutte, épouse de Marcel Sembat, qui avait, elle, réalisé le buste historique de Vaillant député.


Le repas à l'Arche Hôtel. Ambiance assurée.


Marc Lagana demande aussi une dédicace pour son ami Jolyon Howorth.
 Je n'aurais jamais osé rêver une chance pareille !

Au cimetière de centre ville. Les discours et les gerbes.



Le lycée et le collège Edouard Vaillant (le graff), au coeur de la journée Vaillant grâce au proviseur Marc Dubois (le carnet de correspondance présente le portrait et la biographie d'Edouard Vaillant), et au professeur d'histoire Frédéric Morillon (avec les élèves impliquées dans le projet Vaillant de cette année scolaire: ce sera noté!).


Ajouter une légende


La dernière demeure vierzonnaise, désormais officiellement estampillée Vaillant.











La réception à la mairie avec les récipiendaires de la médaille de la ville gravée à la date de ce déjà historique 7 novembre 2015.









Le spectacle Jean Ferrat (adapté à la Commune) de Vincent Faucheux, ravi par ce public particulièrement interactif.







Photos Soraya Aliche
(qui m'a aussi beaucoup aidé pour installer l'exposition au dernier moment
 et qui m'a fourni  auparavant en nombreux tirages photos sur plaques).


Solidarité entre photographes: c'est Joël Simier qui y a pensé.





Vaillant, pendant ce temps-là...


Vaillant a 50 ans. Il est conseiller municipal de Paris depuis 6 ans. Et Boulanger ne le séduit pas du tout, tant s’en faut. Il voit en lui un personnage dangereux, un fauteur de guerre, un ennemi de la République et du prolétariat. Comme Bismarck, mais évidemment d’un tout autre point de vue, il redoute une dictature militaire en France. 






J - 6



 le 14 Novembre 2015 de 10H00 à 18H00 à VIERZON(18).

http://lire-vierzon.blogspot.fr/



LE LIVRE 









L'EDITEUR




LES POINTS DE VENTE

18

Vierzon 

 Maison de la presse Catinaud  (9 rue Voltaire)


 Espace culturel Leclerc  (48 avenue de la République)


 Presse tabac Mongeot (4 rue du Mouton)


En voir plus :

http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/09/1907-mort-de-sully-prudhomme.html



DOSSIER DE PRESSE

http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/10/1854-naissance-de-rimbaud.html




La pensée d’Edouard Vaillant représente l’adaptation la plus parfaite du socialisme scientifique à notre tempérament national. 
(Jean Jaurès)




Vaillant n'est pas seulement un grand homme pour Vierzon, il est un grand homme pour l'histoire.

                                                                                                              (Vaillantitude)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire