vendredi 13 février 2015

1895 NAISSANCE DU CINEMA


13 février 1895
CINEMATOGRAPHE DES FRERES LUMIERE







Auguste et Louis Lumière









QUELQUE CHOSE



                                                                      sur :  MINISTERIALISME







Signé Vaillant





On prétend qu'il n'y a pas de ministérialisme. Nous pen­sons au contraire que c'est le mal actuel dont souffre le corps socialiste. Nous pensons qu'il est si aigu qu'il pourrait, si le socialisme n'était pas supérieur à ces maladies transitoires, non seulement lui enlever la santé, mais peut-être lui enlever l'existence.







13 février 1895 : les frères Lumière déposent le brevet du cinématographe.





Même jour, autre année.


1900 (Allemagne) : le Reichstag ratifie les traités avec l'île de Tonga et les îles Samoa. La Grande-Bretagne, les États-Unis et l'Allemagne se partagent les différentes îles de Polynésie.
1910 : ouverture à Paris du Vélodrome d'Hiver.

1911 : naissance de la République de Chine.






A la fin du XIXème siècle, la seconde révolution industrielle se traduit par de très nombreuses innovations techniques et scientifiques. L’une des plus spectaculaires est l’invention du cinématographe.

C’est le 28 décembre 1895 qu’est organisée, par Louis et Antoine Lumière, la première séance publique de cinéma. Elle a lieu dans le salon indien du Grand Café, sur le boulevard des Capucines à Paris.

Les frères Lumière avaient déjà organisé, en septembre, une projection privée, et avaient déjà déposé le brevet de leur invention. Six auparavant, lors de l’exposition universelle de 1889, Antoine Lumière avait découvert le kinétoscope de l’américain Edison. C’est à partir des informations recueillies alors que son frère Louis travaille de longs mois pour améliorer le procédé. Ses recherches aboutissent à la création du cinématographe.

Lors de cette première séance publique, trente-cinq spectateurs voient, pour la somme d’un franc, plusieurs petits films d’une cinquantaine de seconde chacun mis en scène par les frères Lumières. C’est ainsi qu’ils découvrent « La sortie des ouvrières de l’usine Lumière », et « L’arrivée d’un train en gare de La Ciotat ».

Parmi les curieux présents ce jour là figure le prestidigitateur Georges Méliès qui est aussitôt conquis. Il se lance immédiatement dans l’aventure du cinéma et met au point les premiers effets spéciaux.

En quelques semaines, le bouche à oreille assure le succès des frères Lumière. On fait la queue pour assister aux projections de leurs films qui se tiendront au grand Café pendant plus d’un an.
Avec les bénéfices, Antoine Lumière ouvre une seconde salle de cinéma sur le boulevard Saint Denis, en 1896. L’histoire du septième art est lancée…







Avec son mécanisme génial (qui équipe encore actuellement toutes les caméras utilisant le film argentique), s'il n'a pas fait les premiers films, Louis Lumière (et, par contrat, son frère Auguste) est généralement considéré comme l'inventeur du cinéma en tant que spectacle photographique en mouvement projeté devant un public assemblé. Son mécanisme est une amélioration considérable par rapport à celui du kinétographe, où la pellicule était entraînée par un débiteur denté (qui équipe encore aujourd'hui les appareils de projection argentiques) actionné brutalement par une roue à rochet (remplacée plus tard par une croix de Genève ou une croix de Malte, plus souples). D'ailleurs, au début, les frères présentent leur appareil sous le nom de « kinétographe Lumière » ou « kinétoscope Lumière », avant de le baptiser « cinématographe ».



Par ailleurs, le cinéma de Vierzon, un multiplex de 7 salles d'une qualité exceptionnelle tant pour le confort que pour la projection, s'appelle le CINE LUMIERE.
Et l'allée qui le longe s'appelle ALLEE DES FRERES LUMIERE.



http://cinelumiere-vierzon.info/









Ajouté le 11 mai 2017 
LES LIVRES DANS LES OFFICES DE TOURISME
Un nouveau cas... à Bourges.
https://vaillantitude.blogspot.fr/2016/07/assurance-touristes.html

Ajouté le 4 janvier 2016 
LA JOURNEE DU CENTENAIRE LE 18 DECEMBRE
Beaucoup de choses, notamment la couverture dans la presse écrite.
http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/12/1878-naissance-de-staline.html


Ajouté le 31 décembre 
DIALOGUE AVEC NATHALIE ARTHAUD
A propos de la station de métro "Belleville - Commune de Paris. 1871".
http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/12/1897-mort-de-courbet.html



Ajouté le 10 août 
PRESENTATION DES FILMS DU LYCEE EDOUARD VAILLANT
L'Option cinéma du lycée a présenté ses films sur grand écran au Ciné Lumière de Vierzon.
http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/07/1881-mort-demile-littre.html


Ajouté le 5 août 
DERNIERES NOUVELLES DU LIVRE SUR VAILLANT
Un fâcheux incident de parcours totalement inattendu.
http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/03/1880-zola-publie-nana.html



Ajouté le 3 août 
VISITE AUX ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE BOURGES
Une visite importante aux archives pour faire le point sur l'archivage en cours de l'important fonds Vaillant.
http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/07/1857-naissance-dalfred-binet.html



Ajouté le 4 mai et le 6 juillet
DIALOGUE DES MORTS
Une nouvelle contribution  de Jean Jaurès au dialogue entamé après la première conférence sur Vaillant à Vierzon.
http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/03/1884-loi-waldeck-rousseau-sur-les.html



Ajouté le 30 avril 
CARTON JAUNE ET CARTON ROUGE
LE PROGRAMME DU MUSEE JAURES ET LE NUMERO SPECIAL DE L'HUMANITE
http://vaillantitude.blogspot.fr/search/label/018%20Bureau%20des%20r%C3%A9clamations



Ajouté le 18 avril 
LE POLE LANGUES AU LYCEE EDOUARD VAILLANT
http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/04/1894-naissance-de-nikita-khrouchtchev.html


Ajouté le 23 mars 
L'AUTRE LYCEE EDOUARD VAILLANT à SAINT-JUNIEN (académie de Limoges).
http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/03/1890-bismarck-est-renvoye-par-guillaume.html


Ajouté le 8 mars 
"ACTUALITE DE LA COMMUNE" à la suite de la Conférence de Michel Pinglaut le 3 mars sur la Commune à l'Auberge de jeunesse de Vierzon.
http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/03/1875-carmen-de-gorges-bizet.html


Ajouté le 28 février 
Article du 17 décembre 2013. Le Berry républicain.
Tombe d'Edouard Vaillant à Vierzon. Cérémonie.
http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/01/1878-humbert-ier-roi-ditalie.html#more


Ajouté le 25 février 
Article du 31 octobre 2011. Le Berry républicain.
Tombe d'Edouard Vaillant à Vierzon. Histoire.
http://vaillantitude.blogspot.fr/2015/01/1878-humbert-ier-roi-ditalie.html#more









Vaillant, pendant ce temps-là...


Vaillant a 55 ans. Il est député de Paris depuis 2 ans et le restera sans discontinuer jusqu'à sa mort. 















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire